PENSION - ÉPARGNE-PENSION - 15.09.2020

En verser la prime plutôt par mois ou par année ?

Nombreux sont ceux à ne verser le montant total de leur prime d’épargne-pension qu’à la fin décembre, avec le risque de l’oublier et donc de passer à côté de l’avantage fiscal une année. Un ordre de versement mensuel n’est-il pas plus intéressant pour le rendement ? Et quel en est l’impact sur l’avantage fiscal ?

L’épargne-pension

Des 3 millions de Belges qui cotisent à l’épargne-pension, la moitié le fait par le biais d’un fonds, l’autre moitié par le biais d’une assurance. Ensemble, ils se sont constitué un capital de près de 40 milliards d’euros. La majorité épargne mensuellement, mais pas mal tout de même attendent aussi la fin de l’année pour verser la totalité de leur prime en une fois.

Pour l’avantage fiscal… Peu importe en fait à quel moment, en 2020, vous effectuez votre versement. Vous pouvez le faire d’un coup, mais aussi opter pour des versements périodiques. Cette année, vous avez aussi le choix entre deux plafonds fiscaux :

  • le plafond de 990 € qui vous donne une réduction d’impôt de 30 % et d’au maximum 297 € ;
  • le plafond de 1 270 € qui vous donne une réduction d’impôt de 25 % et d’au maximum 317,50 €.

Le rendement

L’assurance d’épargne-pension. Ici, vous avez un taux d’intérêt garanti, qui peut se voir augmenté chaque année d’une participation bénéficiaire. Plus vous épargnez tôt dans l’année, plus tôt votre épargne produit un intérêt. Elle s’accroît donc en versant en début d’année. En 2019, le rendement net d’une assurance d’épargne-pension a été en moyenne de 1,68 %. Il était encore de 1,8 % en 2018.

Le fonds d’épargne-pension. Ces fonds ont engrangé en 2019 un rendement moyen de 15,3 %. En 2018, c’était tout autre : ces fonds avaient perdu en moyenne 8 % avec la correction boursière. En théorie, mieux vaut là aussi effectuer tout le versement au début janvier, vu que les bourses clôturent en général une année à un niveau plus élevé qu’à l’entame de la suivante. Vous pourriez donc acheter à un cours moindre en début d’année. Mais sans doute savez-vous aussi que les marchés d’actions ne terminent pas chaque année en positif.

Plutôt mensuellement ou une fois l’an ?

Guère de différence de rendement. Que vous versiez votre prime chaque mois ou une fois l’an en janvier ou en décembre, cela n’influera guère sur votre rendement sur le long terme. Un analyste a fait l’exercice pour un fonds d’épargne-pension investi à 65 % environ en actions et débuté son calcul en 1995 pour le terminer le 31 décembre 2019. Un calcul fait sans tenir compte de l’avantage fiscal et d’éventuels frais d’entrée.

Période 1995-2019 Versement début janvier Versement fin décembre Versement mensuel
Rendement moyen 4,85 % 4,71 % 4,77 %

Les rendements du passé ne préjugent bien sûr pas de l’avenir, mais vous savez que sur les marchés financiers, les bonnes périodes alternent avec des plus difficiles, voire carrément des krachs. Heureusement, les bonnes sont largement majoritaires sur le long terme.

Conseil. Si vous optez pour une épargne mensuelle, vous achetez des parts chaque mois pour un petit montant. Si vous tentez d’épargner jusqu’au plafond fiscal chaque année, la somme à mettre de côté chaque mois reste ainsi plutôt modérée : 82,50 € (formule standard) ou 105,83 € (formule majorée).

Cotisez de préférence en début d’année à une assurance ou un fonds d’épargne-pension. Ceci dit, la différence de rendement annuel n’est pas si grande avec des versements mensuels. Et pour l’avantage fiscal, cela ne fait pas de différence.

Contact

Indicator - Larcier | Tiensesteenweg 306 | 3000 Louvain

Tél. : 0800 39 067 | Fax : 0800 39 068

Customer.Services@indicator-larcier.be | www.indicator-larcier.be

 

Siège social

Lefebvre Sarrut Belgium SA | Rue Haute, 139 - Boîte 6 | 1000 Bruxelles

RPM Bruxelles | TVA BE 0436.181.878