Débuter en tant qu'indépendant - TVA

Astuces & Conseils récemment ajoutés

DÉBUTER EN TANT QU’INDÉPENDANT - TVA - 28.06.2022

Les délais estivaux pour la TVA : d’abord vous concerter à leur sujet avec votre comptable ?

Normalement, votre comptable doit déposer votre prochaine déclaration TVA au plus tard le 20 juillet, mais des délais estivaux ont aussi été accordés en 2022, comme à l’habitude. Il serait bon de vous concerter avec votre comptable pour voir s’il serait intéressant d’y recourir dans votre cas particulier.
Lire plus

TVA - RÉCUPÉRATION - 04.04.2022

Donner quelque chose pour l’Ukraine : et la TVA alors ?

La guerre en Ukraine suscite une vague de solidarité. Beaucoup donnent toutes sortes de choses pour la population et vous aussi voudriez donner ainsi une partie de votre stock. Oui, mais qu’en est-il alors de la TVA ?
Lire plus

TVA - PRORATA - 11.03.2022

Assujetti mixte ? N’oubliez pas de calculer votre prorata définitif pour le 20 avril 2022 !

Les assujettis mixtes ou partiels, déduisant la TVA selon un prorata général, doivent calculer leur prorata définitif pour le 20 avril 2022 au plus tard. De quoi s’agit-il exactement ?
Lire plus

TVA - DÉCLARATION - 14.12.2021

Qu’optimiser pour récupérer votre crédit d’impôt TVA ?

En fin d’année, un crédit d’impôt doit être bien moins élevé qu’en cours d’année pour pouvoir en obtenir le remboursement. Faisons le point, car les seuils à atteindre n’ont-ils pas été récemment modifiés ? Et puis, en cette fin d’année, comment optimiser l’une ou l’autre chose pour assurer ce remboursement ?
Lire plus

TVA - PETITES ENTREPRISES - 03.12.2021

Franchise pour petites entreprises dès 2022 ? Il faut agir maintenant...

Si votre chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas 25 000 € HTVA, vous pouvez bénéficier du régime des petites entreprises. En quoi cela consiste-t-il concrètement ? Que devez-vous faire pour en bénéficier en 2022 ?
Lire plus

TVA - 01.12.2021

Fin du régime TVA forfaitaire dès 2022 ?

Le régime. Ce régime consiste à déterminer la TVA due sur la base d’un forfait, variable selon le secteur. Pour pouvoir recourir à ce régime, il y a des conditions à remplir. Déjà, seuls peuvent encore y recourir les indépendants en nom personnel de certains secteurs (boulangers, cafetiers, frituristes, coiffeurs, bouchers, ...). De plus, 75 % au moins de leur chiffre d’affaires doivent provenir de ventes «sans facture», à des particuliers donc. ...
Lire plus